The Demopædia Encyclopedia on Population is under heavy modernization and maintenance. Outputs could look bizarre, sorry for the temporary inconvenience

Dictionnaire démographique multilingue (première édition, 1958)

62

De Demopædia
Révision datée du 11 février 2010 à 09:13 par NBBot (discussion | contributions) (Paul Vincent et al., éd. 1958)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher



Introduction à Demopædia
Préface | Index général
Chapitres : 1. Généralités (index 1) | 2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2) | 3. État de la population (index 3) | 4. Mortalité et morbidité (index 4) | 5. Nuptialité (index 5) | 6. Fécondité (index 6) | 7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7) | 8. Migrations (index 8) | 9. Démographie économique et sociale (index 9)
Pages : 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 20 | 21 | 22 | 23 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 40 | 41 | 42 | 43 | 50 | 51 | 52 | 60 | 61 | 62 | 63 | 70 | 71 | 72 | 80 | 81 | 90 | 91 | 92 | 93

62

620

On appelle période de procréation1, ou période de reproduction1, la période de la vie pendant laquelle l’être humain est capable de procréa (601-2*). La capacité de procréation s’instaure au cours de la phase de maturation des organes génitaux dénommée puberté2. Chez la femme, la capacité de procréation est étroitement associée au phénomène de la menstruation3, qui consiste en l’apparition périodique des règles4, ou menstrues4. Les premières règles5 apparaissent à la puberté, et les dernières marquent la ménopause6, c’est-à-dire la disparition définitive de la menstruation. En pratique, on convient d’ordinaire de faire commencer la période de procréation à l’âge de nubilité (504-1), et d’en fixer la fin à 45 ou 50 ans chez la femme. La disparition temporaire de la menstruation, qu’elle soit normale ou pathologique, est dénommée aménorrhée7.

  • 1. On dit aussi : âge de procréation, âge de reproduction (cf. 323-1*) et on pourrait dire avantageusement âge fertile (cf. 621-1*).
  • 2. puberté, s.f. — pubère, adj. : qui vient de dépasser l’âge de la puberté.
  • 3. On emploie également le mot menstruation au sens de règles (620-4), par exemple quand on parle de menstruations successives.
  • 4. règles, s. f. pl. — réglée, pp. ff. adj. : qui a périodiquement ses règles. menstrues, s. f. pl. — menstruel, adj. : relatif aux règles.
  • 7. aménorrhée gravidique : disparition des règles provoquée par la conception (602-1) et qui, en cas d’allaitement, peut se prolonger pendant plusieurs mois après l’accouchement.

621

Dans la terminologie technique moderne, les démographes emploient les mots fertilité1 et stérilité2 pour désigner respectivement la capacité et l’incapacité de procréation (601-2), et les mots fécondité3 (cf. 601-1) et infécondité4 pour se référer à une procréation effective ou à une absence de procréation. Lorsque cette dernière est due à la volonté des couples (503-4) de ne pas ou de ne plus procréer, on parle d’infécondité volontaire5. — On notera l’interversion de sens qui s’est produite entre mots anglais et français homologues : il convient généralement de traduire «fertility» par fécondité et «fecundity» par fertilité.

  • 1. fertilité, s.f. — fertile, adj. : apte à la procréation.
  • 2. stérilité, s. f. — stérile, adj. : inapte à la procréation — stériliser, v.t. : rendre inapte à la procréation — stérilisation, s.f.
    On précise parfois : stérilité physiologiquephysiologiquement stérile, pour éviter toute ambiguïté (cf. 621-5*).
  • 3. fécondité, s.f. — fécond, adj. : qui a procréé.
  • 4. infécondité, s.f. — infécond, adj. : qui n’a pas procréé.
  • 5. L’expression stérilité volontaire doit être considérée désormais comme impropre.

622

La stérilité (621-2) d’un couple (503-4) peut provenir de celle de l’un des deux partenaires, ou d’une incompatibilité biologique entre eux. On distingue la stérilité totale1, ou incapacité de procréer aucun enfant, de la stérilité partielle2, ou incapacité de procréer un nouvel enfant après en avoir déjà procréé au moins un. On entend par stérilité temporaire3 une incapacité de procréer limitée dans le temps. L’expression est parfois appliquée aux femmes, dans des cas où leur incapacité de concevoir n’a rien de pathologique. Il est alors préférable de parler de périodes d’infécondabilité4, plutôt que de périodes de stérilité4. C’est le cas, notamment, pour les périodes où la conception est présumée impossible à l’intérieur du cycle menstruel5, c’est-à-dire de l’intervalle compris entre les dates d’apparition de deux menstruations successives (cf. 620-3*). C’est aussi le cas pour les périodes où l’absence d’ovulation6, ou de ponte ovulaire6, résulte d’un mécanisme physiologique normal (grossesse, allaitement : cf. : 620-7*). On parle par contre à bon droit de stérilité temporaire, lorsque la disparition temporaire de l’ovulation présente un caractère anormal, que cette disparition se traduise par l’existence de cycles anovulaires7, c’est-à-dire de cycles menstruels dépourvus d’ovulation, ou par une période d’aménorrhée (620-7).

  • 2. Ne pas confondre avec la stérilité secondaire, expression médicale désignant une stérilité consécutive à une maladie ou à un traumatisme.
  • 5. Expression fréquemment abrégée en : cycle.

623

La fécondité (621-3) des couples dépend de leur comportement procréateur1. On distingue à cet égard les couples malthusiens2 (cf. 906-1*), qui s’efforcent de régler leur procréation suivant leurs désirs, des couples non malthusiens3. La planification de la famille4 peut porter soit sur sa dimension (cf. 635-2) finale, soit sur l’échelonnement des naissances (612-1), soit sur l’un et l’autre facteurs. La planification de la famille est généralement réalisée, soit par la prévention de la grossesse5 (cf. § 624), soit par l’avortement provoqué (604-2). Les expressions régulation des naissances6, limitation des naissances6, restriction des naissances6, contrôle des naissances6, sont plus ou moins synonymes et toutes également ambiguës, pouvant s’appliquer soit au comportement procréateur des couples, soit à des points de vue doctrinaux.

624

On entend par contraception1 la mise en œuvre de méthodes destinées à empêcher les rapports sexuels2, c’est-à-dire le coït2, d’aboutir à la conception (602-1). La stérilisation (621-2*) n’est généralement pas comprise parmi ces méthodes, dites méthodes contraceptives3, ou méthodes anticonceptionnelles3. Quant à l’abstinence4, ou abstention complète et prolongée de rapports sexuels, elle s’en trouve exclue par leur définition même.

  • 1. contraception, s.f. — contraceptif, adj. : relatif à la contraception — contracepteur, adj. ff. s.m. : qui pratique la contraception.

625

On classe parfois les méthodes contraceptives (624-3) en méthodes à adjuvants1 et en méthodes sans adjuvants2, suivant qu’elles nécessitent ou non l’emploi de matériel contraceptif3, c’est-à-dire d’accessoires matériels : appareils, produits spermicides4, etc. Parmi les méthodes sans adjuvants, mentionnons la technique du coït interrompu5, ou méthode du retrait5, et la méthode de continence périodique6, qui utilise les périodes de sécurité7 du cycle menstruel (622-5) pendant lesquelles la fécondation (602-2) est présumée impossible.

  • 4. spermicide, adj. ff. s. m. : qui tue les spermatozoïdes (602-4).
  • 6. dénommée également méthode d’Ogino, méthode de Knaus, ou méthode d’Ogino-Knaus du nom de ses promoteurs.

626

Les méthodes à adjuvants (625-1) les plus usitées reposent sur l’emploi des accessoires ou procédés suivants, isolés ou associés : préservatif1, pessaire occlusif2, dispositifs occlusifs par pénétration utérine3, tampon vaginal4 ou éponge vaginale4, injection vaginale5, gelées contraceptives6 ou pommades contraceptives6 ou ovules contraceptifs6, comprimés effervescents7 ou poudres effervescentes7.

* * *

Introduction à Demopædia
Préface | Index général
Chapitres : 1. Généralités (index 1) | 2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2) | 3. État de la population (index 3) | 4. Mortalité et morbidité (index 4) | 5. Nuptialité (index 5) | 6. Fécondité (index 6) | 7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7) | 8. Migrations (index 8) | 9. Démographie économique et sociale (index 9)
Pages : 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 20 | 21 | 22 | 23 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 40 | 41 | 42 | 43 | 50 | 51 | 52 | 60 | 61 | 62 | 63 | 70 | 71 | 72 | 80 | 81 | 90 | 91 | 92 | 93