The Demopædia Encyclopedia on Population is under heavy modernization and maintenance. Outputs could look bizarre, sorry for the temporary inconvenience

31

De Demopædia
Aller à : navigation, rechercher



Introduction à Demopædia
Préface | Index général
Chapitres : 1. Généralités (index 1) | 2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2) | 3. État de la population (index 3) | 4. Mortalité et morbidité (index 4) | 5. Nuptialité (index 5) | 6. Fécondité (index 6) | 7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7) | 8. Migrations (index 8) | 9. Démographie économique et sociale (index 9)
Pages : 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 20 | 21 | 22 | 23 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 40 | 41 | 42 | 43 | 50 | 51 | 52 | 60 | 61 | 62 | 63 | 70 | 71 | 72 | 80 | 81 | 90 | 91 | 92 | 93

31

310

La technique des recensements (202-1*) a conduit à établir une distinction entre la population résidante 1, ou population de résidence habituelle 1 (c’est-à-dire : résidant habituellement au lieu de recensement), et la population présente 2 (sous-entendu : dans la commune, le jour du recensement). La première est constituée par l’ensemble des personnes présentes 3 (sous-entendu : au lieu de leur résidence habituelle le jour du recensement) et des absents temporaires 4 (c’est-à-dire des personnes absentes de leur résidence habituelle lors du recensement). La seconde est constituée par l’ensemble des personnes présentes et des personnes de passage 5 (sous-entendu : dans la commune, le jour du recensement). Ces deux façons de dénombrer une population (101-3) ne conduisent pas au même résultat, même pour la population d’un pays pris dans son ensemble. On entend par résidence 6 d’un individu, un lieu où il a coutume d’habiter. Les membres des collectivités (110-5) constituent la population des collectivités 7. Des règles spéciales régissent d’ordinaire le recensement des personnes sans résidence fixe 8, ou sans domicile 8.

  • 1. dite aussi : population domiciliée, ou population légale, ou population de droit.
  • 2. dite aussi : population de fait.
  • 5. On appelle hôte de passage une personne de passage qui se trouve être l’hôte d’un ménage (110-3) le jour du recensement. 6 résidence, s. f. — résider, v. i. — résidant, ppr. ff. adj. et résident s. m. En cas de pluralité de résidences, on distingue une résidence principale et une ou plusieurs résidences secondaires.
  • 7. En France, certaines catégories de la population, énumérées par la loi, et vivant au sein de collectivités, sont comptées à part dans les recensements : élèves internes des établissements d’enseignement, militaires encasernés, condamnés détenus dans les prisons, etc. Dans chaque commune, la population comptée à part est ainsi distinguée de la population municipale, qui comprend le reste de la population résidante (310-1) de la commune.
  • 8. Ces personnes constituent à proprement parler la population flottante. Cette expression est toutefois sortie de l’usage, ce qui a éliminé une confusion qui résultait de son emploi au sens de population comptée à part (310-7*).
    En démographie, on préfère parler de résidence (310-6) plutôt que de domicile, l’acception juridique de ce dernier terme pouvant conduire à des erreurs d’interprétation dans certains cas particuliers.

311

La statistique démographique confère d’ordinaire aux expressions commune rurale 1 et commune urbaine 2 un sens particulier, fondé sur un classement des communes d’après certains critères, variables selon les pays, tels que : l’effectif de la population totale, l’importance de l’agglomération principale, la proportion de la population vivant de l’agriculture (359-2), etc. En France, ce classement est établi d’après la population municipale (310-7*) agglomérée au chef-lieu administratif de la commune (cf. 306-1*), et les communes sont dites rurales ou urbaines suivant que cette population est ou non inférieure à 2.000 habitants. Lorsqu’un territoire est entièrement réparti en communes, on appelle de même, conventiormellement, population rurale 3 et population urbaine 4 de ce territoire, respectivement la population de l’ensemble de ses communes rurales, et celle de l’ensemble de ses communes urbaines. Dans les pays dont le territoire n’est pas entièrement réparti en communes, la distinction entre population rurale et population urbaine est fondée sur des règles particulières (cf. 303-C).

  • 3. rural, adj. — ruralisation, s. f. : accroissement de la proportion de la population vivant à la campagne.
    Ne pas confondre population rurale et population agricole (359-2).
  • 4. urbain, adj. — urbanisation, s. f. : accroissement de la proportion de la population vivant dans les villes.

312

L’intensité du peuplement 1 se mesure souvent par la densité de la population 2, quotient du nombre des habitants par la superficie du territoire sur lequel ils vivent. Cet indice, qu’on appelle parfois densité arithmétique 2 pour le distinguer des densités mentionnées plus loin (cf. § 313), s’exprime d’ordinaire par un nombre d’habitants par kilomètre carré — par hectare lorsque le peuplement est particulièrement dense, notamment dans les agglomérations. La dispersion du peuplement 3 dépend du mode d’habitat 4 — groupé ou dispersé —, de l’importance des agglomérations et de leurs distances mutuelles. On considère parfois le centre de population 5 d’un certain territoire : sa position se détermine comme celle d’un centre de gravité, en attribuant des poids égaux à tous les individus constituant la population.

  • 1. Sur le sens du mot peuplement, cf. 815-6*.
  • 2. densité, s. f. — dense, adj.
  • 3. dispersion, s. f. — dispersé, pp. ff. adj.

313

Divers indices comparatifs de densité 1permettent de comparer l’intensité du peuplement (312-1) de différents territoires d’un point de vue moins strictement spatial. Mentionnons notamment la densité générale par unité de sol cultivable 2, que certains appellent densité physiologique 2, et la densité agraire 3, ou densité de la population vivant de l’agriculture (359-2) par unité de sol cultivable. Parfois des indices analogues sont calculés par rapport à la superficie cultivée 4, au lieu de l’être par rapport à la superficie cultivable 5. On considère aussi, sur le plan doctrinal, la densité maximale 6, ou densité potentielle 6, et la densité optimale 7, qui correspondent respectivement à la population maximale (904-1) et à la population optimale (902-4) d’un territoire donné, dans certaines circonstances.

* * *

Introduction à Demopædia
Préface | Index général
Chapitres : 1. Généralités (index 1) | 2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2) | 3. État de la population (index 3) | 4. Mortalité et morbidité (index 4) | 5. Nuptialité (index 5) | 6. Fécondité (index 6) | 7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7) | 8. Migrations (index 8) | 9. Démographie économique et sociale (index 9)
Pages : 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 20 | 21 | 22 | 23 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 40 | 41 | 42 | 43 | 50 | 51 | 52 | 60 | 61 | 62 | 63 | 70 | 71 | 72 | 80 | 81 | 90 | 91 | 92 | 93