The Demopædia Encyclopedia on Population is under heavy modernization and maintenance. Outputs could look bizarre, sorry for the temporary inconvenience

Dictionnaire démographique multilingue (première édition, 1958)

Machine électronique : Différence entre versions

De Demopædia
Aller à : navigation, rechercher
(Paul Vincent et al., éd. 1958)
(Paul Vincent et al., éd. 1958)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 11 février 2010 à 10:01

Machine électronique  


L’exploitation statistique (130-9) nécessite de nombreux calculs (132-3*) facilités par l’emploi de machines. Des machines à additionner1 sont utilisées pour effectuer les additions et soustractions. La dénomination machine à calculer2 s’applique de préférence aux machines capables d’effectuer les quatre opérations arithmétiques élémentaires. Les petites machines à additionner ou à calculer sont parfois appelées machines de bureau3. La calculatrice4 est une machine à cartes perforées (220-3) qui effectue des calculs et en perfore le résultat dans les cartes contenant les données. La calculatrice électronique5 permet d’effectuer en série un grand nombre de calculs en un temps très court. Les machines électroniques6 les plus perfectionnées parviennent à effectuer automatiquement les calculs les plus, complexes.

  • 6. Les dénominations de ces machines récentes ne sont pas encore bien fixées. Il semble qu’on préfère appeler calculateurs celles qui sont commandées par cartes perforées, et ordinateurs celles qui utilisent des rubans magnétiques pour enregistrer les programmes opérationnels.


Suite ou compléments...