Base de sondage

De Demopædia
Aller à : navigation, rechercher
Base de sondage  


On appelle sondage probabiliste 1 (cf. 134-1*), ou sondage aléatoire 1 (cf. 150-7*), ou sondage au hasard 1 un sondage (160-1) dans lequel l’échantillon (160-2) est déterminé par le moyen d’un ou plusieurs tirages au sort 2 effectués dans tout ou partie de l’ensemble à étudier. Cette technique implique l’utilisation d’une liste, où sont individualisées et ordonnées toutes les unités d’échantillonnage composant l’ensemble ou les sous-ensembles à l’intérieur desquels on procédera au tirage au sort des unités à observer. Cette liste constitue ce qu’on appelle la base de sondage 3 . Dans le sondage aléatoire simple 4, les éléments (160-3) sont utilisés comme unités d’échantillonnage (160-4), et sont tirés au sort individuellement. La proportion des unités tirées est dénommée taux d’échantillonnage 5, ou fraction sondée 5. On appelle échantillon systématique 6 un échantillon obtenu en prenant des unités également espacées sur la liste. Par exemple, s’agissant de choisir un échantillon au dixième, on tirera au sort un nombre parmi les dix premiers; si 7 est le résultat de ce tirage, l’échantillon sera constitué par les unités ayant, sur la liste, les rangs 7, 17, 27, etc. Dans le sondage par grappes 7, les éléments constitutifs de l’échantillon ne sont pas tirés individuellement, mais par groupes qui reçoivent, en l’occurrence, la dénomination de grappes 8.

  • 2. tirage (s. m.) au sorttirer (v. t.) au sort.
  • 5. On distingue éventuellement la fraction de sondage, prévue dans le plan d’échantillonnage, de la fraction sondée, calculée à posteriori et qui peut en différer légèrement.


Suite ou compléments...